Interview with “Wetten, dass…?” [10.03.14]

GAME

CLICK HERE TO WATCH THE FIRST PART

Woman: Well, today it’s a holiday (side note: October 3rd is actually the Day of German Unity in Germany) because we celebrate the release of the new Tokio Hotel album in Germany, and here they are – I have a premiere in their wardrobe, hello Tokio Hotel!
Bill: Hello!
Woman: You took a break for five years, now one could think you also took five years to produce this album, is that true?
Bill: Nah, we didn’t… uhm… do anything for the first 1 1/2 years. We withdrew ourselves first for 1 1/2 years, we did nothing, no Music, nothing. And then we slowly started to go back in the studio. You have to say, the last album was released in 2009, we were on tour with this album until 2011, we were in South America then, in Japan, in Russia, and toured. And then… uhm.. we didn’t do anything for 1 1/2 years and only then started to make the album, so in reality those 4 or 5 years are passing by very fast.
Woman: Why didn’t you do anything?
Bill: Uhm, we didn’t want to do anything first because we had worked for so long and we wanted to live life to get inspired for new things, for new songs and so on, because we didn’t even have to tell and to say anything anymore. And we also didn’t know which music we’d like to make and I just suddenly stopped to write down things. and because of that I just thought ‘Okay,, I think we just need to live life now.” to somehow get inspired by it again.
Woman: I already read in many articles that you had a real crisis in that time and that you moved to the USA because of that, ’cause you couldn’t deal with the success here anymore, and stalking, and stressful fans.
Bill: Yes exactly, Well, success.. not because of the success, success is always something beautiful, but it was just hard for us, or at the end even impossible to have a private life, and you also only realize that a bit later. I also think that when you get a bit older, like at the beginning of 20…
Tom (interrupts): It was a mix of it won’t work here in Germany or in Europe to build up a private life, but on the other hand we couldn’t even do that because we were permanently on tour since we were 15.
Bill: Yeah, and somewhen you notice that you also want to have something outside, as a balance. We just missed the balance to the career. Suddenly it was just that [the career] and there was nothing privately and we could lead no private life at all, and so we thought “Okay, we just need that now.”
Woman: And how do you live in LA now? Do you live together?
Tom: Yes, we live together and we’ll probably always have it like this. We can’t even imagine to live seperately.
Bill: Nah in our house it’s like a big living community…
Tom: But at our place it’s always full, we always have friends over, family, so someone’s always there, it’s never only the two of us in the house, so yeah…

Femme : Bien, aujourd’hui est un jour spécial (ndlt: le 3 Octobre correspond à la fête nationale allemande) car nous célébrons la sortie du nouvel album de Tokio Hotel en Allemagne, et ils sont là – J’ai une exclu dans leur suite, salut Tokio Hotel !
Bill : Salut !
Femme : Vous avez fait une pause pendant cinq ans, maintenant on pourrait aussi croire que vous avez mis cinq ans à produire cet album, est-ce vrai ?
Bill : Non, nous n’avons.. uhm… pour commencer, nous n’avons rien fait pendant les 18 premiers mois. Nous nous sommes retirés pendant un an et demi, nous n’avons rien fait, pas de musique, rien. Et puis nous avons commencé doucement à retourner au studio. Tu dois te dire, le dernier album est sorti en 2009, nous avons été en tournée avec l’album jusqu’en 2011, nous avons été en Amérique du Sud ensuite, au Japon, en Russie, et voyagé. Et puis… uhm… nous n’avons rien fait pendant un an et demi et c’est seulement après que nous avons commencé à faire l’album, donc en réalité ces quatre ou cinq années sont passées vraiment très vite.

Femme : Pourquoi n’avez-vous rien fait ?
Bill : Uhm, nous ne voulions rien faire car, premièrement, nous avions travaillé pendant si longtemps que nous voulions juste vivre la vie pour être inspirés par de nouvelles choses, pour de nouvelles chansons et ainsi de suite, parce que nous n’avions rien à raconter et à dire de plus. Et aussi nous ne savions plus quelle musique nous aimerions faire et j’ai tout à coups arrêté d’écrire. Et à cause de ça, j’ai tout simplement pensé « Ok, je pense que nous avons besoin de vivre, maintenant. » pour être en quelques sortes inspiré de nouveau.

Femme : J’ai déjà lu beaucoup d’articles dans lesquels vous dites avoir vécu une véritable crise à ce moment-là et que vous avez déménagé à Los Angeles à cause de ça, car vous ne pouviez plus gérer le succès ici, et le stalking, et les fans stressantes.
Bill : Oui, exactement. Bien, le succès… pas à cause du succès, le succès est toujours quelque chose de merveilleux, mais c’était simplement trop dur pour nous, ou à la fin il n’était même plus possible d’avoir une vie privée, et tu réalises ça uniquement un peu trop tard. Je pense aussi que quand tu vieillis un peu, comme quand tu entres dans la vingtaine…
Tom (interrompt) : C’était un mélange de ne plus vouloir travailler ici en Allemagne ou en Europe pour construire une vie privée, mais de l’autre côté nous ne pouvions même pas le faire car nous étions en permanence en tournée depuis nos 15 ans.
Bill : Oui, et quand tu remarques ça tu veux aussi avoir quelque chose en dehors, comme un équilibre. Nous avions juste oublié l’équilibre pour la carrière. Soudain, c’était simplement ça et il n’y avait rien de privé et nous ne pouvions pas mener de vie privée du tout, et donc nous avons pensé « Ok, nous avons besoin de ça maintenant. »

Femme : Et comment vivez-vous à Los Angeles, à présent ? Vivez-vous ensemble ?
Tom : Oui, nous vivons ensemble et nous ferons probablement toujours comme ça. Nous ne pouvons même pas imaginer de vivre séparément.
Bill : Non, dans notre maison c’est comme une grande colocation…
Tom : Mais chez nous c’est toujours plein, nous avons toujours des amis, de la famille, donc il y a toujours quelqu’un là-bas, ce n’est jamais uniquement nous deux à la maison, donc oui

BzIb0m1IcAEnrfL[2]

CLICK HERE TO WATCH THE SECOND PART

Woman: What would interest me, do you have a special twin connection? Because that really exists, that when you’re not together once, you still feel that the other twin feels bad…
Tom: Exactly, you dream the same things and so on…
Woman: Are you serious?
Tom: Yes!
Bill: Well, the thing is what most of the people would never expect at all, but Tom can’t be without me at all, even less than I can’t be without him.
Tom (interrupts): That’s such a… He planned to spread that rumor now!
Bill: Nah, Tom can’t even.. he wouldn’t even fly to New York for two days without me! When I sometimes do things on my own, he immediately calls or texts me “Where are you? When will you come home? May I go with you?”….
Georg (in the background): May I go with you…
Bill: … so we always do things together, we can’t… it’s like we’re one person, there isn’t one thing in this world that Tom doesn’t know about me and vice versa. There’s not a single secret between us.
Woman: Can I test that?
Bill: Yeah.
Woman: I have a bet for you, a backstage-bet. Yours would be “How well do I know my brother?”. So you sit back to back that you can’t see each other. I’ll make claims about you, and if it’s true, then thumbs up, if it’s not true, then thumbs down. If I win, then I’ll go with you to your release party.
Bill: Okay, deal!
Tom: What if we win?
Woman: Then, uhm…
Tom: … you won’t come. *twins laugh*
Woman: Well okay, deal!
Tom: That means you’ll get something and we don’t get anything, okay…
Woman: Well, I’ll start now. – Tom takes a long time in front of the mirror in the morning.
Tom: *thumbs up*
Bill: Tom, you also have to think about what I’d say. *thumbs up*
Woman: So I think we can say that’s the first conformity. How much time does Tom take in the bathroom?
Bill: 1 1/2 hours.
Tom: Bullshit!
*twins laugh*
Bill: But you have to put lotion on your whole body!
Tom: Well, that’s the problem…
Woman: That means when you did thumbs up and that’s 1 1/2 hours, then it means that you even take longer than 1 1/2 hours, that’s a bit crazy!
Tom: The crazy thing is that.. well, I have the quirk that I always put lotion on my entire body as soon as water touches my body. And especially for my lower regions that takes its time.
Woman: Uhm, next… you have the point! Next claim. Bill drinks his coffee black.
*both thumbs down*
Woman: Okay. Point for you. Tom is homesick for Germany.
*both thumbs down*
Woman: Conformity. Bill was the better pupil.
*both thumbs down*
Woman: Tom was the first to have girls.
*both thumbs up*
Tom: Wasn’t that a conformity or…
Bill: It was.
Woman: Of course! I don’t even have to say anything anymore. I just think “shit shit shit” now, it was so clear. – Bill gets jealous very fast.
*both thumbs up*
Woman: Point for you again! Are we at 7 points already?
Georg: One point left, then the game’s over. So the release party is history for you.
Woman: Well, I have one left. Bill sleeps naked.
*both thumbs down*
Woman: Ugh, boring! Okay, you won.
*Bill and Tom cheering*
Woman: Do you still want to do the ones who are left?
Bill: Yeah.
Woman: Tom is impatient.
*both thumbs up*
Woman: Bill’s favorite color is red.
*Bill is unsure and starts to laugh*
Bill: I don’t even know that myself.
Tom: Me neither. … *they’re laughing* We’ve never talked about that.
Woman: Nice that you both don’t agree on that. Attention, I still have one. Tom talks in his sleep.
*both thumbs down*
Woman: That’s also right.
Tom: Very good.
Woman: Oh man, you’re flagship-twins!
Bill: Well, we told you that we’re like one person.
Woman: Okay guys, then we’ll stop, you’ll get rid of me now, we’ll never see each other again, but it was really nice with you though!
Bill: Thank you!
Woman: And I wish you a lot of success with the album and have fun at “Wetten, dass…” tomorrow!
Bill: Thank you very much!

Femme : Ce qui m’intéresserait : avez-vous une connexion spéciale de jumeaux ? Car ça existe vraiment, que lorsque vous n’êtes pas ensemble, vous sentez toujours ce que l’autre ressent…
Tom : Exactement, tu rêves des mêmes choses etc…

Femme : Tu es sérieux ?
Tom : Oui !
Bill : Eh bien, la chose c’est que la plupart des gens ne s’attend pas du tout à ça, mais Tom ne peut absolument pas vivre sans moi, tout comme je ne peux pas vivre sans lui.
Tom (interrompt) : C’est comme… Il va répandre la rumeur, maintenant !
Bill : Non, Tom ne peut pas… il ne pourrait même pas voyager deux jours à New-York sans moi ! Parfois quand je fais des choses seul, il m’appelle immédiatement ou m’envoie des messages « T’es où ? Quand est-ce que tu rentres ? Est-ce que je peux venir avec toi ? »…
Georg (dans le fond) : Je peux venir avec toi…
Bill :…donc nous faisons toujours tout ensemble, nous ne pouvons pas… c’est comme si nous étions une seule personne, il n’y a pas une seule chose que Tom ne sache pas sur moi et vice versa. Il n’y a pas le moindre secret entre nous.

Femme : Je peux vérifier ça ?
Bill : Oui.

Femme : J’ai un défi pour vous, un défi backstage. Le votre sera « Jusqu’où je connais mon frère ? » Alors vous vous asseyez dos à dos pour ne pas vous voir. Je ferai des déclarations sur vous, et si c’est vraie, alors vous levez le pouce, si c’est faux, vous le baissez. Si je gagne, alors j’irais avec vous à votre soirée de promotion.
Bill : Ok, ça marche !
Tom : Et si on gagne ?
Femme : Alors, euh…
Tom :… tu ne viens pas. (rire des jumeaux)
Femme : Ok, ça marche !
Tom : Ça veut dire que tu devras faire quelque chose et nous ne ferons rien, d’accord…

Femme : Bien, je vais commencer – Tom prend tout son temps devant le miroir le matin.
Tom : (lève le pouce)
Bill : Tom, tu dois aussi penser à ce que j’ai dit. (lève le pouce)

Femme : Alors, je pense que nous pouvons dire que c’est la première conformité. Combien de temps prend Tom dans la salle bain ?
Bill : Une heure et demie.
Tom : Connerie !
(rires des jumeaux)
Bill : Mais tu dois dire que tu te mets de la lotion sur tout le corps !
Tom : Ben, c’est ça le problème…

Femme : Ça signifie que quand vous avez levé le pouce et que c’est une heure trente, alors cela veut dire que tu prends plus qu’une heure et demie, c’est dingue !
Tom : Ce qui est dingue c’est que.. bien, j’ai ce caprice de toujours enduire mon corps entier de lotion aussitôt que l’eau touche mon corps. Et spécialement dans mes parties du bas, ça prend du temps.

Femme : Ehm, suivant… vous avez le point ! Déclaration suivante. Bill boit son café noir.
(baisse le pouce tous les deux)

Femme : Ok. Le point est pour vous. L’Allemagne manque à Tom.
(baisse le pouce tous les deux)

Femme : Conformité. Bill était le meilleur élève.
(baisse le pouce tous les deux)

Femme : Tom était le premier à sortir avec des filles.
(lève le pouce tous les deux)
Tom : Ce n’est pas une conformité ou…
Bill : Si.

Femme : Bien sûr ! Je ne dois rien rajouter de plus. Je pense juste « merde, merde, merde, » maintenant, c’était si évident – Bill est très vite jaloux.
(lève le pouce tous les deux)

Femme : Le point est encore pour vous ! Nous en sommes déjà à 7 points ?
Georg : Plus qu’un point et la partie est finie. Donc la soirée c’est de l’histoire ancienne pour toi.

Femme : Bien, il m’en reste une. Bill dort nu.
(baisse le pouce tous les deux)

Femme : Ugh, c’est nul ! Ok, vous gagnez.
(Bill et Tom s’acclament)

Femme : Vous voulez toujours celles qui restent ?
Bill : Oui.

Femme : Tom est impatient.
(lève le pouce tous les deux)

Femme : La couleur préférée de Bill est le rouge.
(Bill n’est pas sûr et commence à rire)
Bill : Je sais même pas moi-même.
Tom : Moi non plus… (ils commence à rire) Nous n’avons jamais parlé de ça.
Femme : C’est super que vous ne soyez pas d’accord là-dessus. Attention, j’en ai encore une. Tom parle pendant son sommeil.
(baisse le pouce tous les deux)

Femme : C’est juste aussi.
Tom : Très bien.

Femme : Oh merde, vous êtes de vrais jumeaux !
Bill : Eh bien on te l’avait dit que nous étions comme une seule personne.
Femme : Ok les garçons, nous allons arrêter, vous allez me laissez ici maintenant, on ne se reverra jamais, mais c’était vraiment sympa avec vous !
Bill : Merci !
Femme : Et je vous souhaite beaucoup de succès avec votre album et amusez-vous bien à « Wetten, dass… ? » demain !
Bill: Merci beaucoup !

English translations by Herzblut / French translations by Les fesses de Bill

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s