Tokio Hotel TV 2015 – Episode #12: “Boys Will Be Boys – Outtakes!”

.

Episode 12 : « Les garçons ne changeront jamais – Scènes coupées ! »

Georg : Gustav…
Gustav : Ne me mord pas !
Bill : Vos billets s’il vous plait !
Homme : Oh, Gustav, arrête ça espèce de porc !

Bill : Qu’est-ce qui s’est passé ?!
Tom : J’ai presque reproduit ce que tu as fait en Argentine. Non, ce n’était pas là-bas ? Si ?
Bill : Oh, tu es tombé sur scène ?
Tom : Je suis tombé, oui…

Gustav : Au…
Bill : Le « King » ! Encore une fois !
Georg : « Queen B » !
Bill : « Queen B » !
Assis-toi, « Queen T ». « Prince G » et « Sister G ».
Georg : « Dirty Sister G ».
Bill : « Dirty Sister G » ! La salope « Sister G » !

Georg : Tu vas ouvrir cette bouteille de champagne ?
Bill : Oui, je dois boire. Mon son est horrible.
Georg : Pourquoi ?
Bill : Car mon son est mauvais.
Georg : Bill, il n’est même pas 17hrs.
Bill : Et alors ? Je me suis levé à 11hrs.
Georg : Tu t’es levé à 11hrs, donc ceci est ton petit-déjeuner ?
Bill : J’ai pris mon petit-déjeuner, donc je peux boire.

Georg : Ceci est ma ceinture porte-bonheur ! Je porte cette ceinture depuis… je ne sais pas depuis combien de temps, ça doit faire 8 ans au moins. Je la porte à chaque concert que nous jouons.

Gustav : C’est parti ! Tirons tout simplement sur les gens.
Où est Olli ?

Tom : Lavons les fenêtres.
Homme : Oh, Gustav, arrête ça espèce de porc !

Gustav : A quoi est-ce que ça ressemble ?
Tom : Mets les mains en l’air !

Homme : Arrête ça !

Bill : Voici notre directeur d’art ; Andrew Brawl ! Salut !
Georg : Andrew Lloyd Webber !
Bill : Si vous avez des questions ou si vous voulez des autographes ou quelque chose dans ce style, vous devez essayer de le contacter, il vit à Hambourg. Si vous voulez nous rencontrer en personne…
Georg : Rendez-vous juste…
Andrew : Je ne sais pas quoi dire…
Georg : Vous devez tout simplement vous arrêtez…
Non, il vit en fait pas très loin de la « cuisine » où nous jouons ! Il a dit qu’il habitait à 2 ou 3 minutes d’ici.
Andrew : De la « cuisine » ?
Tom : De la « cuisine » où nous jouons ?!
Georg : Je veux dire, de l’Eglise.
Tom : C’est presque ça, proche de la « cuisine » où nous jouons !
Georg : J’ai dit ça… (rires)
Gustav : Il vit près de la « cuisine » où nous jouons… (rires)

Bill : Nous avons l’air bien, mais nous puons en fait ! Tout le monde le sait comme ça, donc ne…
Tom : Ne venez pas nous faire de câlins !

Georg : Ah, Tom…

Tom : Te rases-tu encore les jambes ?
Gustav : Hein ?!
Tom : Je disais : te rases-tu encore les jambes ?
Gustav : Avec un rasoir électrique, mais les poils ne poussent pas ici (cuisses) de toute façon. (Bill rit)

Georg : Je ressemble à Rambo, n’est-ce pas ?

Gustav : Ne me mord pas !
« Weather » ! « Weather » ! « Weather » ! « Weather » !

Georg : Nous avons tellement de rituels.
Tom : J’ai l’impression que nous les avons tous oublié.
Georg : Moi aussi. Qu’allons-nous faire, Tom ?! Oh, Dieu, je n’ai pas encore serrer ton bras.
Tom : Non, mon bras…
Georg : Oh, je n’ai pas encore serrer ton bras !
Tom : Georg…
Ouch, Georg ! Georg !
Bill : Ah ! Georg ! Fais attention, sinon je vais tomber. Ce sont des muscles assez impressionnants, pas vrai ?
Georg : N’importe quoi. Je pouvais sentir mon doigt toucher ta colonne vertébrale.

Gustav : Georg… Je suis ton batteur…
Georg : Tu es mon batteur, huh ?
Ah, Gustav…
Gustav.
J’aimerais être un chien. Gustav, mec…

Bill : Barcelone… Barcelone se trouve en Espagne. Ne te trompe pas, Bill !
Munich ! A Munich !

Georg : Non, Pumba !

Sur le chemin qui mène à la salle de concert de Berlin, nous avons décidé de prendre au hasard un inconnu qui attendait le bus et de lui faire une petite blague avec quelques caméras cachées dans notre bus de tournée.
Il pensait monter dans un bus de remplacement qui se rendait à Friedrichstrasse…

Tom : Puis-je mettre un film ?
Georg : Oui.
Bill : Vos billets s’il vous plait !
Le film est facturé en supplément, vous le saviez ?
Georg : Oui, je le savais.
Bill : Montrez-moi si vous avez cela inclus sur votre billet. Oui, ok. (à l’inconnu) Oh, vous devez avoir un billet différent ici.
Inconnu : Oh, qui serait… ?
Bill : Ca devrait être un billet « Feel It All ». Où voulez-vous aller ?
Inconnu : A la Friedrichstrasse.
Bill : La Friedrichstrasse, vous devez avoir un billet différent. Je pourrais vous offrir un siège différent à l’arrière. Votre siège est à l’arrière, ici. Un gars s’y trouve déjà, il n’avait pas non plus de billet. Je pourrais aussi vous laisser descendre du bus ?
Inconnu : Oui.
Bill : Arrêtez immédiatement le bus ! Nous avons un resquilleur à bord ! Il voulait se rendre à la Friedrichstrasse mais il avait le mauvais billet.

Traduction par Prinz16

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s