Tokio Hotel TV 2015 – Episode #29: “Crack Pipes”

Bill : C’est vraiment de la merde, je déteste ça !

Georg : Il est déjà 19 heures…
Tom : Un super départ ! En route pour une bonne tournée !

Homme : Que s’est-il passé ?
Bill : Ma valise est perdue. Je n’ai rien à mettre et nous allons devoir annuler toute la promotion. C’est vraiment de la merde, je déteste ça!
Homme : Tu ne peux pas porter les vêtements de Tom?
Bill : Non, ils ne sont pas assez beaux. J’ai besoin de beaux vêtements. Je ne peux même pas me brosser les dents, je n’ai rien!

Tom : Un super départ! En route pour une bonne tournée!
Bill : Nous sommes en route vers la salle de concert. Je pense que tout le monde est très en retard, et que la production a merdé, donc… On verra si on peut jouer le concert de ce soir.
Georg : Parle-lui de l’agréable voyage que tu as eu.
Bill : Il le sait déjà. Ma valise n’est pas là, et elle ne va pas arriver… La tournée est géniale, pour le moment!
Georg : Super chouette!
Bill : Ça ne peut qu’aller mieux, voyons les choses comme ça.

Georg : Bonjour Bogotá, comment ça va?
– «Marmar»!
Bill : «Marmar». Je n’arrive pas à rouler le «r».
Georg : Fais comme ça… La langue sur le palais!
Bill : Je n’y arrive pas! Je ne comprends pas comment vous faites, je ne sais pas où mettre ma langue.
Georg : «Carrrrrrro»!
Femme : Non, comme ça!
Georg : On ne passera pas.

Gustav : Voir la scène en train d’être installée ici, en Amérique du Sud, c’est comme s’il y avait des milliers de fourmis, mais pas de reine.
Tom : Bonjour. Alors, qu’est-ce qu’on va faire? Parce que nous devons bientôt partir. Il est 18h40. Si vous ne pouvez pas installer le matériel de son d’ici 50 minutes…
Homme : C’est ce que nous sommes en train de faire en ce moment.
Georg : Oui, mais ça ne marche pas.
– Je ne comprends pas. Il vous a contacté il y a 48 heures, il vous a dit de commencer un jour à l’avance. Nous avons essayé de faire tout ce que vous avez demandé, et maintenant nous nous retrouvons ici, rien n’est préparé, l’éclairage ne marche pas, le son non plus. Et il est déjà 19 heures…
Homme : Vous avez raison, nous avons eu des problèmes avec la maison de production.
Georg : Ça m’est égal! Nous avons un contrat avec vous, le reste ne m’intéresse pas.
Tom : La scène doit être prête dans une heure, l’éclairage doit fonctionner, le son aussi… Je pense qu’on peut y arriver; sinon, nous devons partir. C’est notre seule option.
Homme : Ok, merci les gars.

Bill : L’hôtel n’est pas si mal, j’aime beaucoup le lit, il est confortable. La couverture est tellement douillette! C’est peut-être parce que j’étais fatigué, mais j’ai très bien dormi.
Gustav : Les lits sont un peu trop petits.
Bill : Trop petits?!
Georg : Oui.
Bill : Ah, c’est peut-être parce que j’ai la suite présidentielle. Mais je n’ai pas de valise…

Homme : Je peux avoir plus de guitare, s’il-vous-plaît?
– A chaque fois, on arrive et on fait de notre mieux. En équipe. On est une putain d’équipe!
Bill : Je suis stressé. Tout est différent, et ça n’a pas l’air génial… Je ne sais pas, je suis un peu stressé.
Tom : C’est différent!
– Oui, ça va.
– C’est comme dans une usine à la chaîne.
Bill : Une usine d’art.
Homme : L’efficacité allemande dans toute sa splendeur!
Tom : Oui! L’ingénierie allemande.
Homme : Parlez-moi un peu de votre journée, comment s’est-elle déroulée?
Bill : C’était une journée très détendue, amusante et pleine d’énergie. Des rayons de soleil nous sortent à tous par le cul. Nous sommes super heureux! Parce que nous avons pris de très bonnes drogues colombiennes.
Gustav : Des pipes à crack!
Tom : Du pop art!
Bill : Rien n’a fonctionné correctement aujourd’hui. Nous sommes très en retard avec la production: nous avons une heure de retard parce que rien n’était prêt. En fait, rien n’a marché de toute la journée. Les choses ne peuvent qu’aller mieux pour le concert.
– Britney Spears…

Tous : Pouvoir Power Rangers, activé!
Georg : Non, ça porte malheur.
Bill : Bogotá, comment ça va?
Merci à nos fans à Bogotá! Vous avez illuminé notre journée avec votre énergie et votre amour incroyables!
Tom : C’est génial d’être de retour en Amérique Latine, parce qu’ils sont complètement dingues ici. J’adore ça! C’était chouette. Il est très tard, mais c’était chouette.

Traduction par *Elena*

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s