Tokio Hotel TV 2015 – Episode #37: “Red and bloody in Russia”

Bill : Bonjour!

Fans : Bienvenue à Krasnoyarsk!
– Oh mon Dieu!
Bill : Prêts pour le deuxième concert! Nous avons pu dormir un peu cette nuit, c’est bien.
Georg : Pas tout le monde ; n’est-ce pas, Gustav?
Bill : Non? Tu n’as pas dormi?
Gustav : Non.
Bill : Pourquoi? Que s’est-il passé?
Gustav : Je ne sais pas.
Georg : Il était debout jusque cinq heures du matin.
Bill : Et qu’est-ce que tu as fait, tu t’es masturbé toute la nuit?
Gustav : Oui. C’est tout rouge et sanglant, maintenant.
Bill : Ça semble être une bonne nuit.
– J’ai à nouveau fait un cauchemar horrible. Je rêve énormément, c’est dingue. Juste après m’être endormi, j’ai fait un cauchemar atroce. Le genre de rêve tellement réel que lorsqu’on se réveille, il faut un moment pour se rendre compte que c’était juste un rêve.
Georg : Peut-être que tu devrais arrêter de manger ces champignons avant d’aller au lit.
Bill : Non, c’est horrible. Je ne sais pas pourquoi je fais ces rêves. Je pense que c’est parce que vous me maltraitez.
Tom : Je pense juste que tu es un rêveur.
Bill : Mais je fais vraiment des rêves horribles…

Georg : Voilà la salle de concert.
Homme : Sur quel genre de batterie as-tu commencé à jouer?
Gustav : Une batterie entièrement rouge, de Thunder. Personne ne connaît cette marque. Ils ne sont pas très bons. Mais c’était ma première batterie ; je l’ai encore.

Bill : A 13 ans, je me suis décidé pour une signature, et elle a un peu changé au fil du temps. Au début, elle était beaucoup plus claire qu’aujourd’hui. Maintenant, c’est presque une seule ligne.
Georg : Chaque signature faite avec amour…
Bill : Tout le monde s’est entraîné. En fait, la signature de Georg est horrible, parce qu’il ne s’est jamais vraiment entraîné. Et la première fois que quelqu’un voulait un autographe, il a dit: «Oh, je vais juste écrire mon nom.» Mais moi, j’ai une vraie signature. Elle est artistique, tandis que la tienne, c’est juste ton nom.
Georg : La tienne, c’est juste…
Bill : Non, elle est artistique. C’est de l’art, Georg. C’est la différence. Je suis un artiste, et tu es une personne.
Georg : La mienne vient du fond de mon cœur, contrairement à la tienne. Tu n’as pas de cœur.
Homme : D’après toi, qui a la meilleure signature.
Tom : C’est moi, et de loin. J’en ai deux différentes, d’ailleurs.
Bill : En fait, celle de Gustav et la mienne sont assez similaires. Mais Gustav a volé ma signature.
Tom : La signature vraiment spéciale, c’est celle-ci… Seules quelques personnes au monde l’ont reçue. Le M avec deux tétons. C’est beau, hein? Il n’y a pas beaucoup de personnes qui ont cette signature. Celle de Bill et la mienne sont assez similaires, en fait, parce que Bill a vu la mienne et a adopté mon style au fil des années.
Bill : Tu ne peux plus mentir à ce sujet, parce que j’ai déjà raconté la vérité avant.
Tom : A propos de quoi?
Bill : Qui a eu la première signature. C’était moi, parce que j’étais déjà célèbre avant même que vous n’ayez joué de vos instruments.
Tom : Quoi, tu étais célèbre avant nous?
Bill : Oui, c’est la vérité.
Tom : J’ai dû écrire ma signature sur des seins nus depuis que j’ai 6 ans
Bill : Tout cela pour dire que j’étais le premier du groupe à avoir une signature professionnelle.

Tom : Bonjour, comment allez-vous?
Femme : Pouvez-vous nous raconter la chose la plus extraordinaire que vos fans aient faite pour vous? Et l’endroit le plus étrange où vous avez dû signer un autographe?
Bill : Nos fans sont dingues! Il y a une fan qui a acheté le pack spécial pour nous rencontrer et elle veut venir nue et s’asseoir sur le visage de Tom. On verra comment ça se passera ; ce sera à Moscou, je crois.
Tom : Et nous avons déjà vécu des situations bizarres, où nous avons dû signer des autographes sur différentes parties du corps. Mais nous n’avons jamais eu – et peut-être qu’elle sera la première – une fille qui demande un autographe sur son vagin. Mais pas à l’extérieur ; peut-être qu’elle l’ouvrira un peu et nous signerons tous à l’intérieur.
Georg : C’est dégueulasse.
Tom : On ne sait jamais, nous verrons à Moscou.
Femme : Sur le visage, c’est ça?

Bill : Ok, chantons! Automatic.
– Super, merci. C’est bien!

Tous : Pouvoirs Power Ranger, activés!
Gustav : Merde!

Bill : Salut les gars! Merci de regarder Tokio Hotel TV. Il fait super froid, mais nous espérons que vous avez aimé cet épisode. Si c’est le cas, cliquez sur j’aime et, si vous le voulez, abonnez-vous ici pour voir un épisode chaque semaine. Merci beaucoup et à bientôt!

Traduction par *Elena*

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s