Tokio Hotel TV 2015 – Episode #41: “We felt it all”

Tom : Bientôt!
Georg: Qu’est-ce que tu veux?
Gustav: On est en train de faire une interview!
Bill : J’ai l’impression que nous étions le plus détendus pour la partie russe de la tournée, parce que nous avions déjà joué le concert tellement de fois. Nous nous sommes moins mis la pression, nous nous sentions vraiment confortables avec le spectacle et pouvions donc nous laisser aller et nous amuser.
Georg : Nous avons commencé au milieu, à Irkutsk, mais nous avons quand même énormément voyagé en avion, et nous avons eu de longs vols. Ce pays est immense! Et il a plein d’aspects différents.
Bill : J’aime beaucoup le fait que ce pays est très grand. Je savais qu’il était grand, mais il est vraiment immense. J’ai encore l’impression de ne pas avoir vu beaucoup.
Tom : La Russie est exactement comme je l’imaginais. La campagne est très belle, il y a vraiment de beaux endroits.
Gustav : Les gens sont sympas, la nourriture est bonne. On pourrait refaire une tournée ici, mais peut-être en été…
Georg : J’adore la Russie, parce que c’est un pays très varié. D’un côté il y a des grandes villes comme en Europe, par exemple Saint-Pétersbourg, mais en même temps il y a également des paysages magnifiques à l’est.
Bill : Ce sont des gens très accueillants. J’avais l’impression que tout le monde était heureux de nous voir et je ne m’attendais pas vraiment à ça. Je pensais que certaines personnes n’apprécieraient pas notre manière de jouer, de nous habiller, ou ce que nous faisons. Mais tout le monde était très sympa, très accueillant, très gentil.

Georg : Citer toutes les villes dans lesquelles nous avons joué, dans le bon ordre? Ok… Nous avons commencé à Irkutsk… Puis ça devient difficile.
Tom : Irkutsk était la première…
Gustav : Krasnoyarsk…
Bill : Il y a Yekaterinburg, Chelyabinsk, Perm…
Tom : Kazan…
Bill : Mais ce n’est pas le bon ordre.
Tom : Ufa…
Georg : Samara…
Tom : Nizhniy Novgorod, Saint-Pétersbourg, Moscou…
Gustav : Krasnodar…
Georg : Rostov on Don…
Gustav : Volgograd, Voronezh… Comment est-ce que ça se prononce?
Tom : Minsk…
Gustav : Kiev, Minsk…
Bill : Moscou…
Tom : Je n’en ai que 12… Combien de concerts avons-nous joués?
Gustav : Il en manque 7, 8…
Bill : J’en ai dit combien? Pas beaucoup, non?
– J’adore les petits marchés de pêcheurs et les petites maisons d’Irkutsk, au lac où nous sommes allés. Mais aussi les immeubles grandioses de Saint-Pétersbourg.
Tom : Nous avons visité beaucoup de villes. J’ai beaucoup aimé Kazan, par exemple ; c’est une très belle ville.
Georg : Nous avions décidé de visiter un peu les différentes villes, et de voir un peu plus que les hôtels et les aéroports. Nous avons vu beaucoup d’églises, beaucoup de lieux touristiques. C’était vraiment incroyable! Je ne pensais pas que la Russie était si belle. J’ai toujours aimé la Russie, mais maintenant je l’adore.
Gustav : Il y a tellement de choses, on ne peut pas se rappeler de tout. Mais nous profitons de chaque journée. Et aujourd’hui, nous avons une journée de congé, mais nous avons participé à une émission de télé. A Moscou, nous n’avons pas pu voir grand-chose ; mais le reste de la tournée était très chouette.

Tom : Cela fait dix ans que nous jouons en live…
Bill : Pour moi, c’est le moment où je monte sur scène…
Gustav : Les réactions des fans, voir qu’ils sont avec nous, c’est la meilleure chose au monde.
Georg : Je pense que jouer en live est la meilleure chose quand on est musicien, parce que c’est ce qui compte vraiment.
Tom : Au moment où on monte sur scène, ou juste avant, c’est toujours excitant.
Gustav : J’adore quand il fait chaud. Quand on commence à transpirer, et on chante,…
Bill : Même si je déteste être nerveux et que je suis tout le temps stressé, j’adore le moment juste avant le concert, où l’excitation est à son maximum. Puis je monte sur scène, j’entends tous les hurlements, je commence à chanter et tout le monde devient dingue… Pour moi, c’est le meilleur moment.
Georg : Voir les réactions des fans du premier rang, qui écoutent nos chansons et deviennent dingues… C’est la meilleure chose.
Gustav : Demain, ce sera le dernier concert, oui. C’est un peu comme refermer un livre. C’est fini, et on peut maintenant se lancer dans un nouveau projet.
Bill : Je suis un peu soulagé que ce soit fini, et je suis fier d’avoir accompli tout ça ; nous nous sommes bien amusés. Et je suis prêt pour quelque chose de nouveau, même si c’est un peu effrayant, parce que je ne sais pas ce qui va se passer maintenant.
Georg : Demain, ce sera le dernier concert de la tournée «Feel It All». Ça semble un peu irréel.
Tom : Je pense que ce sera bizarre de mettre les costumes pour la dernière fois. Nous avons préparé ce spectacle pendant si longtemps et ça s’est vraiment bien passé. Nous étions vraiment détendus et nous nous sommes bien amusés. C’est un peu émouvant, mais en même temps j’ai hâte de revoir mon chien, de rentrer à la maison…
Georg : On sent également qu’il est temps de prendre un peu de repos, de retourner chez nous… Mais c’est aussi un peu triste. Demain, nous mettrons nos costumes pour la dernière fois, nous jouerons les chansons pour la dernière fois dans cet ordre-là… C’est un peu triste.
Gustav : Je pense que nous voulons tous revenir ici pour une nouvelle tournée.

Bill : Merci de regarder Tokio Hotel TV. Si vous avez aimé l’épisode, vous pouvez vous abonner en cliquant à nouveau sur mon pénis, juste ici.
Tom : Le petit.Bill : Le petit juste ici… A la semaine prochaine! Merci d’avoir regardé la vidéo!
Gustav : Santé!

Traduction par *Elena*

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s